Disney+ obligé de reporter son lancement en France

« A la demande du gouvernement français, nous avons décidé de reporter le lancement au mardi 7 avril 2020« , a déclaré Disney dans un communiqué. Plusieurs géants de l’internet ont par ailleurs déjà annoncé la réduction de leur bande passante pour alléger la pression sur les infrastructures en temps de crise, alors que la consommation de télétravail explose.

Le lancement en Europe

Pour les autres pays européens où la plateforme doit également être lancée, des mesures seront prises afin de « réduire l’utilisation globale de la bande passante d’au moins 25 %« , déclare Kevin Mayer, qui supervise le département international, streaming, distribution et marketing de contenu de Disney, dans ce communiqué. Cela concerne les pays suivants : Royaume-Uni, Irlande, Allemagne, Espagne, Italie, Suisse et Autriche.

« Au cours des prochains jours, nous allons suivre le trafic Internet et travailler en étroite collaboration avec les fournisseurs d’accès pour réduire encore les vitesses si nécessaire et nous assurer qu’elles ne sont pas surchargées par la demande des utilisateurs« , conclut Disney.

Des mesures prises par tous les acteurs du domaine

Plusieurs acteurs de la vidéo et de la télévision en ligne sont également en train de prendre des mesures similaires annoncées ces derniers jours, comme Netflix et Google (société mère de YouTube), pour éviter le risque de congestion du réseau lié aux mesures de confinement imposées dans de nombreux pays pour lutter contre la pandémie de coronavirus.

En France, le groupe de télévision à péage Canal+ a également pris des mesures pour réduire l’exercice de la bande passante par ses abonnés. Avec cette plateforme, lancée en grande pompe en novembre aux États-Unis, Disney s’engage dans le secteur contesté du streaming où elle a rapidement trouvé sa place, avec près de 29 millions d’abonnés quelques mois après son lancement aux États-Unis, au Canada, aux Pays-Bas, en Nouvelle-Zélande et en Australie.

Elle peut s’appuyer sur un catalogue particulièrement riche avec des films de la saga Star Wars, de la série Marvel, « La Reine des Neiges », des films Pixar, « Les Simpson », sans oublier des classiques comme « Blanche-Neige » ou « Cendrillon ».