15,8 millions de nouveaux abonnés pour Netflix avec le confinement

L’année 2020 a été marquée par la pandémie de coronavirus qui a conduit à un confinement à l’échelle planétaire. Dans ce contexte, les plateformes de vidéo se présentaient comme une excellente alternative pour passer le temps. Une véritable aubaine pour la plateforme Netflix qui a vu son nombre d’abonnés grimper en flèche, soit près de 15 millions de nouveaux abonnés.

Un record d’abonné pour Netflix

Netflix est l’une des plus grandes plateformes de vidéo en streaming de notre époque. Elle est sans doute celle qui a lancé le marché et celle qui a persuadé d’autres firmes comme Disney et Amazon à lancer leur propre plateforme de streaming. À cause du « grand confinement » (ou plutôt grâce à cela), la plateforme a enregistré une haute augmentation des nouveaux abonnés. Dans la période de janvier à mars, la plateforme gagne 15,8 millions de nouveaux abonnés. C’est un record sans précédent pour Netflix puisque l’année précédente, les nouveaux abonnés étaient de 9 millions sur la même période.

Le chiffre d’affaires de Netflix en confinement

Puisque les abonnements payants ont augmenté, le chiffre d’affaires de la plateforme a également grimpé. Pour le premier trimestre de 2020, le chiffre d’affaires de Netflix est de 5,8 milliards de dollars. Ce chiffre d’affaires représente une hausse de 28 % sur un an. Selon l’analyste David Sidebottom de chez Futuresource, ce chiffre est dû à la croissance de nouveaux ménages qui se sont abonnés. Mais il explique également que certains abonnés ayant mis fin à leur contrat ont décidé de réaliser un nouveau contrat. La plateforme est assez confiante pour son second trimestre 2020, elle prévoit dans les 7, 5 millions de nouveaux abonnés en plus.

Le patron de Netflix a les pieds sur terre

Avec ces 15 millions de nouveaux abonnés, Netflix comptabilise environ 183 millions d’abonnés à travers le monde. Reed Hastings, le CEO de Netflix, a voulu s’exprimer sur le sujet via une vidéo. Il explique qu’il est conscient de cette « chance ». Ils ont bien remarqué cette hausse temporaire du temps de visionnage et cette augmentation de nombre d’abonnés. Mais le CEO explique qu’il s’attend à une baisse des résultats après le confinement. Il estime qu’une personne qui ne s’est pas abonnée durant le confinement a peu raison de s’abonner après la pandémie.